La minute info sur la santé de vos yeux

« La rétinopathie diabétique est la complication du diabète la plus fréquente au niveau des yeux. C’est une maladie silencieuse qui s’installe progressivement. Comment la repérer, et quand consulter un spécialiste ? Professeur Claude Speeg-Schatz, bonjour, vous êtes ophtalmologiste au CHU de Strasbourg et présidente de la Société Française d’Ophtalmologie. Alors, à quelle fréquence un patient atteint de diabète doit-il consulter son ophtalmologiste pour se faire dépister ? »

« Lorsqu’on est diabétique, il est recommandé de consulter un ophtalmologiste tous les ans ou tous les 2 ans, selon les cas, pour réaliser un dépistage de la rétinopathie diabétique. Aucun signe particulier n’apparaît au début de la maladie, c’est pourquoi des examens réguliers sont nécessaires.
Votre ophtalmologiste réalisera un bilan complet avec la réalisation d’un fond d’œil, examen non douloureux mais qui peut être gênant pendant quelques heures, car il nécessite une dilatation de la pupille.
En cas d’anomalie, un suivi avec votre ophtalmologiste sera alors nécessaire. Malheureusement, encore trop de diabétiques, environ la moitié, ne bénéficient pas de ce suivi ophtalmologique recommandé, ce qui peut avoir un impact significatif sur l’avenir de leur vision et sur leur qualité de vie.
Le seul moyen de vérifier que vos yeux ne soient pas atteints ou de détecter précocement une complication qui pourrait être traitée, est de se faire dépister régulièrement. »

« Vous avez du diabète ? Pour éviter toute complication oculaire, consultez régulièrement votre ophtalmologiste et faites-vous dépister.
Une campagne de sensibilisation réalisée avec la Société Française d’Ophtalmologie et le soutien d’Allergan, une société Abbvie. »